Sven Moens: “Le verre est toujours à moitié rempli”

Sven Moens, directeur d’école primaire et ancien collaborateur de TADA, veut saisir les opportunités pour renforcer l’enseignement primaire. Voici son témoignage.

“TADA m’a donné l’occasion de voir l’éducation d’une manière très différente et j’en suis très fier. J’ai travaillé dans l’enseignement primaire pendant dix-sept ans et, comme tout le monde, j’ai trouvé ma zone de confort à un moment donné. Trois ans à TADA m’ont permis de voir ce que je faisais auparavant avec une autre paire de lunettes et de voir certaines choses avec du recul.”

“Je me rends compte qu’au cours de ces dix-sept années, j’ai raté beaucoup d’opportunités. Il y a un an et demi, j’ai repris le chemin de l’enseignement traditionnel, déterminé à saisir ces opportunités. TADA m’a appris qu’il faut se concentrer sur ce qui est possible, l’histoire positive, plutôt que ce qui ne va pas bien. Cette vision vous donne beaucoup plus d’énergie, une énergie que vous pouvez utiliser positivement par la suite. Le verre est toujours à moitié plein et non à moitié vide. C’est ainsi que je veux renforcer l’enseignement primaire.”

“Ce que j’ai appris à TADA et que j’applique maintenant avec mon équipe, en tant que directeur, c’est une politique d’embauche spécifique. Là où auparavant, un entretien d’embauche se résumait à une discussion d’une demi-heure environ, j’ai maintenant appris qu’on pouvait envisager différentes étapes avant de prendre une décision. J’ai fait quasi un copier-coller, adapté à l’enseignement traditionnel, de comment on fait à TADA. Cela fait en sorte que le candidat sait que vous prenez le job au sérieux dans votre école. Grâce à cela, je sais aussi bien mieux maintenant qui sont mes nouveaux collaborateurs.”

“Ce que j’ai aussi appris à TADA, c’est que tu dois te soucier du fait que ton entreprise ou ton école s’organise pour que les connaissances accumulées restent au sein de l’établissement et ne soient pas dépendantes des personnes. J’ai développé pour mon école une plateforme où chaque professeur partage tout ce qu’il prépare pour son travail en classe. Il y a des procédures pour que chacun fasse les choses de la même manière. Les profs doivent s’y habituer, même si ce n’est pas si facile. Mais une fois ceci en place, les connaissances que la personne A apporte dans l’équipe, une personne X peut aussi les utiliser des années plus tard. La structure de ton organisation est primordiale pour assurer un travail de qualité.”

“TADA est actuellement incontournable à Bruxelles. Les enfants qui grandissent dans des communes comme Molenbeek et Saint-Josse ne reçoivent pas toujours les mêmes coups de pouce que ceux qui grandissent ailleurs. Néanmoins, ils doivent atteindre les mêmes objectifs d’apprentissage. TADA les soutient pour cela, directement et indirectement.”

Vous souhaitez également apprendre et acquérir de l’expérience à la TADA? Consultez nos offres vacantes et postulez sans tarder.

Share This