Saad et Safae défendent TADA pour le Prix des droits de l’enfant

« À TADA, j’ai appris que ce n’est pas parce que tu es musulmane que tu ne peux pas être actrice, ni jouer un rôle dans lequel tu dois tenir la main d’un garçon », explique Safae.

Nos alumni Safae (14 ans) et Saad (14 ans) sont de fiers ambassadeurs de TADA. Ils vont défendre notre candidature pour le Prix des droits de l’enfant 2019. Retrouvez leur vidéo ci-dessous.

Reste à croiser les doigts. Résultat le 23 novembre au Parlement fédéral.
dots3

Share This