Impossible n’est pas français

“TADA encourage à se focaliser sur ce qui est possible, plutôt que ce qui est impossible. Chaque samedi, TADA aide aussi à réduire ‘le fossé’ qui sépare de nombreuses personnes. Je trouve cela fantastique. En effet, je pense que les activités proposées apprennent à mieux se connaître, mais aussi à mieux connaître les autres. De cette façon, on peut davantage apprécier ce qui nous était inconnu”, explique Youssri Mejdoubi, intervenant à TADA et star de Belgium’s got talent.

Découvrez comment TADA valorise les efforts

Prêt à avoir la chair de poule? Regardez la vidéo ci-dessous et découvrez comment Youssri et d’autres intervenants brisent tous les samedis, avec nos élèves, des frontières imaginaires. Animés par la devise “impossible n’est pas français”, ils participent tous au développement des uns et des autres. Ils entrent dans une dynamique où les efforts sont valorisés, tandis que les échecs sont source d’apprentissage et non de démotivation.

dots3

Share This